test

En 2012, certaines scènes sordides dans lesquelles des supporters étaient impliqués et leur récupération par des politiciens populistes ont fait la une des journaux.

Le Ministre de la Justice de l’époque, Morten Bødskov, avait organisé des réunions et reçu du feedback de la part des supporters, de la police, du ministère de la justice et de la fédération. Un plan d’action nommé « Gode Fodboldoplevelser for Alle » (De bons moments de football pour tous) avait été lancé. Le plan se concentrait principalement sur des mesures socio-préventives comme le dialogue avec les supporters, « l’event policing » (une gestion des événements sportifs fondée sur la concertation et la dissuasion), le principe de bonne hospitalité, une amélioration de la formation du personnel de sécurité et d’autres initiatives similaires. Cependant, l’une des mesures du plan prévoyait la mise en place de discussions sur « l’étude de la possibilité d’un double-système d’accès ». La Fédération Danoise interprète ce paragraphe comme « nous devons mettre en place des cartes d’identification obligatoires pour les supporters en déplacement » - et c’est là que le problème commence.

Depuis l’adoption grandissante de l’event policing, qui utilise le dialogue avec les supporters comme outil central de la prévention, et l’emploi d’Officiers de Liaisons avec les Supporters (SLOs) par les clubs, les statistiques officielles des arrestations en lien avec des matchs de football avaient suivi une tendance claire : le dialogue fonctionne – le nombre d’incident et d’interpellations a ainsi rapidement diminué (seulement 9 arrestations dans les stades lors de la saison 2013/2014 pour plus d’un million et demi de visiteurs assistant à un total de 198 matchs).

A la fin de l’année 2014, la Fédération des Supporters Danois (DFF) apprit que la Fédération Danoise de Football Professionnel souhaitait introduire une carte d’identification obligatoire pour les supporters en déplacement à partir de la saison 2015/2016. Par la suite, la DFF a consacré une grande part de ses principales réunions annuelles à ce projet et à ses conséquences potentielles. Peu après, les supporters danois, de concert avec des représentants des supporters d’autres pays, ont lancé une campagne contre ce projet : #NejtilAwaykort (Non aux cartes d’identification pour les déplacements).

Même si la carte d’identification doit seulement être introduite dans la Super League (mais ce n’est peut-être qu’une première étape…), la campagne de protestation a reçu un fort soutien des supporters danois dès son lancement. Ceux-ci ont créé des bannières, se sont mobilisés sur les réseaux sociaux et ont pris part à des débats publics. De plus, sur l’initiative de plusieurs supporters, des milliers d’entre eux ont cessé les chants et les tifos pendant 15 minutes lors de plusieurs rencontres, afin de montrer à quel point un stade est vide et ennuyeux sans ses supporters – nous voulions que les clubs comprennent ce que cela signifie concrètement, quand nous disons nous ne viendrons plus au stade si les cartes sont introduites.

Par ailleurs, plusieurs politiciens, dans la plupart des partis politiques danois, ont été contactés. Pas un seul – pas même l’ancien ministre de la justice – n’a validé ce projet. Mais cela ne semble pas impressionner la Fédération Danoise:

Actuellement, la situation est plus ou moins au point mort. La Ligue a invité les supporters à des débats. Un petit groupe de représentants de DFF, des ultras et de la campagne (dont la membre de FSE Tine Hundahl) ont ensuite participé à une réunion. Suite à cela, le projet de carte d’identification est désormais en veille, tandis que nous étudions des solutions alternatives de concert avec la Ligue. Cependant, la Ligue a affirmé que si un consensus n’était pas trouvé, elle introduirait la carte après la pause d’hiver de la saison actuelle –en retour, nous les avons prévenu que si l’idée n’était pas complétement abandonnée, ils pourraient dire adieu aux supporters en déplacement, aux chorégraphies et à l’ambiance, car nous lancerions un boycott total de tous les matchs.

 

 

 

Contact

Football Supporters Europe eV

Koordinationsbüro

Postfach 30 62 18
20328 Hamburg
Germany

Tel.: +49 40 370 877 51
Fax: +49 40 370 877 50
Email: info@fanseurope.org

Mentions légales